Mes coups de gueules, Politique

Éloge à l’abstention.

pduvBientôt les élections, que ce soit dans deux mois ou dans un an, le but est de nous choisir des maîtres et non des défenseurs, de choisir qui nous voulons engraisser à nos dépends, et on nous demande choisir !

Quand j’écoute ce beau monde qui ne souhaite qu’une chose garder son statut social, je me rends compte que le faux, le vrai, deviennent des notions obsolètes pour laisser place uniquement à ce qui est cru. L’apparence suffit pour trancher sur tous les problèmes.

Ma modeste logique me donne à penser que toutes les carences de Macron et LREM devraient aboutir à ce que le pouvoir actuel ne soit pas reconduit, et à un vote de rejet massif, mais les sondages le créditent de 25 % au premier tour, malgré le pourrissement voulu de la crise des gilets jaunes qui aurait pu se régler en 24 heures, malgré une gestion de la crise sanitaire calamiteuse qui a été un enchaînement d’erreurs et de mensonges, malgré la gestion des violences, et malgré leur choix d’une immigration où ce sont les migrants qui décident de qui peut venir.

Le LR n’a que des troisièmes couteaux à lui opposer, et les seules idées qu’ils avancent sont inspirées par la volonté populaire et celles du RN, d’où un délitement du parti avec des alliances contre nature au régionales avec aussi bien des RN en manque d’élus que des LREM en manque de racines régionales.

La FI était à la porte du succès en 2017, mais la mégalomanie de son président, sa politique suicidaire, ses frasques, ses déclarations de comptoir et surtout ses positions pro islam successives ont détruit son image présidentielle.

Les verts, que ce soit à Strasbourg, Lyon ou Bordeaux, ont montré leur vrai visage d’intégristes, entre le tour de France, la moquée de Strasbourg, l’arbre mort,  les enfants qu’il faut priver de rêves, l’écologie devient une escroquerie de « bobos  »qui ne fait plus rêver personne

La gauche arrive au combat exsangue, divisée, désarmée et sans personne avec une stature présidentielle, de Benoît Hamon à Arnaud Montebourg qui disent a qui veut les entendre que le RN va gagner et espèrent chiper quelques voix ici et là et Christiane Taubira qui encense Assa Traoré, ( Pour en faire plus tard une garde des sceaux ? ), la messe est dite.

Reste le RN et son problème récurant, le sempiternel « Front Républicain » que tous les concurrents rêvent de retrouver au second tour . La France est majoritairement à droite et conservatrice, les propositions du RN font consensus. Les deux tiers des Français sont d’accord pour le contrôle total de l’immigration, et la nécessité de l’assimilation.

Le choix se fera donc entre Manu et Marine assurant à la France une continuité dans la médiocrité de ses dirigeants et faisant d’elle un pays communautarisé, une banlieue des USA avec ses problèmes de banlieues, poursuivant inexorablement sa décadence…

Letizia Doria

Mots-clefs :, , , , , , , , ,

A propos de Letizia Doria

juriste médiatrice consultante/conseillère en stratégies de crises. Coïto ergo sum, (Cogito ergo sum) aussi...

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Csecomit2019 |
Arpeinfos |
Futurearh |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Les Ressources Humaines
| Philo Condorcet 90
| Cruiseade