Famille, Mes coups de Cœur, Société

Pas de bébé à bord.

51D+mExtbjL._SX332_BO1,204,203,200_J’ai moins de 30 ans et je n’ai pas d’enfant, je ne suis jamais tombée enceinte, et j’ai décidé de ne jamais en avoir, quand on me demande si j’ai des enfants, je ne me contente plus de répondre par la négative, j’ajoute que je n’en veux pas. Jusque là mon cercle d’amis semblait l’accepter, même si en leur fors intérieurs certains et certaines pensaient autrement, mais cela à changé dernièrement quand j’ai peu à peu commencé à évoquer publiquement le choix personnel de me faire stériliser.

J’ai eu droit à une série de réactions négatives agrémentées de commentaires déplacés et infantilisants, qui à tourné un pugilat oral, si je peux comprendre que les professionnels de santé me demandent de justifier pourquoi je veux être stérilisée, je suis fatiguée de devoir me justifier encore, encore et encore de ne pas vouloir devenir mère, pourquoi je n’ai pas envie de faire quelque chose qui va contre mes envies et ma volonté, cette remise en question de mon consentement et de ma légitimité à choisir ce que je fais de mon corps et de ma vie me fait réfléchir sur les limites de l’amitié.

Ma réponse est simple, je n’en veux pas. Je n’en ai jamais voulu. Point barre ! Cette demande omniprésente de justifications commence à me peser, alors je leur demande de justifier leurs désirs d’enfants, et de prouver qu’ils sont aptes à s’en occuper, après tout, ils pourraient regretter plus tard, mais cela les offusque que j’ose même aborder ce sujet, bien campés dans leur bienséance patriarcale.

Mais je vais aller plus loin dans mon argumentaire, je ne veux pas d’enfants parce que le monde dans lequel nous vivons est vraiment mal barré, surpeuplé il va droit dans le mur et je n’ai pas envie d’y ajouter un enfant qui, en plus de ne pas être désiré verra ses conditions de vie se dégrader, je ne veux pas devenir mère parce que je ne veux pas d’un être totalement dépendant de moi.

Ma vie me plaît telle qu’elle est et je n’ai aucune envie de la changer avec un enfant, j’en arrive à plaindre profondément mes amis et mes proches qui ne vivent plus que pour leur progéniture, quand bien même cela les rendraient heureux!

Pour moi faire un enfant dans le monde actuel est un acte égoïste, on ne fait pas un enfant pour l’enfant lui-même, ce n’est pas de la générosité envers cet être qui n’existe pas encore, on le fait pour faire plaisir à autrui ou pour soi-même, c’est un acte égoïste dicté par les dogmes d’une culture presque universelle.

Ce que je désire plus que tout, c’est qu’on respecte mon choix, celui là comme bien d’autres qui ne mettent pas en cause les choix des autres, qui n’imposent rien, je veux pouvoir dire que je ne veux pas d’enfants sans subir un interrogatoire, être jugée ou qu’on tente de me faire changer d’avis.

Je veux qu’on admette et reconnaisse qu’il s’agit de ma vie, de ma famille, de mon corps, et je ne veux pas qu’on dise aux femmes ce qu’elles ne peuvent pas faire de leur vie, de leur famille et de leur corps.

Letizia Doria

Mots-clefs :, , , , , , ,

A propos de Letizia Doria

juriste médiatrice consultante/conseillère en stratégies de crises. Coïto ergo sum, (Cogito ergo sum) aussi...

Une réponse à “Pas de bébé à bord.”

  1. Le 26 novembre 2020 à 19 h 40 min Sorcière Néness a répondu avec... #

    Bravo pour votre témoignage et pour votre courage dans l’affirmation de vos choix. En vous lisant, j’ai repensé à une chanson de Ben Mazué nommé « Parents » qui traite justement de ce thème avec beaucoup de justesse. Bonne continuation ^-^

    Dernière publication sur Le chaudron de sorcière neness : Rappeur, poète, humain... Epsilon Baku

Ajouter votre réponse

Csecomit2019 |
Arpeinfos |
Futurearh |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Les Ressources Humaines
| Philo Condorcet 90
| Cruiseade