19 mai 2020 0 Commentaire

Petite réflexion sur l’Amour.

678px-USVA_headstone_emb-16.svgIl semblerait au dire du sempiternel patriarcat et de la société qui en découle, que l’amour est une ressource limitée qui ne peut être réel que s’il est réduit à un couple, et pour certains/e/s à un couple homme femme.

J’ai, comme beaucoup d’autres personnes la capacité d’aimer plus d’une personne, une relation et l’amour que je ressens envers cette personne ne diminuent pas l’amour que je ressens envers une autre personne, je ne classe ni compare ces personnes et les relations que j’ai avec eux, je n’ai pas besoin de désigner un « partenaire principal » pour que la relation soit réelle, chaque relation est indépendante, et constitue un lien entre eux et moi.

Ce qui m’interpelle dans une relation de couple, c’est que chacun fonde sa relation sur la croyance que quelque chose lui est dû, et celle de pouvoir respecter le droit de l’autre à l’indépendance et à l’autodétermination, ce qui est une hypocrisie totale.

Plutôt que de chercher des compromis pour chaque situation, je laisse ceux que j’aime choisir le chemin qui garde leur intégrité intacte, sans que cela n’entraîne forcément une crise dans la relation, l’amour n’est pas plus « réel » quand les gens se compromettent l’un pour l’autre juste parce que c’est en partie ce qu’on attend d’eux.

C’est à chacun de trouver le type de relation qu’il désire, en toute liberté, sans juger le choix des autres, l’hétérosexisme est endémique et présent mais il ne faut pas laisser la peur nous guider.

Il existe toutes sortes de relations, du polyamour, aux relations ouvertes jusqu’à l’anarchie relationnelle si l’on veut sortir du cadre classique.

Pour ma part je refuse toute type de relation stéréotypée romantique ou amoureuse ou de soumission des personnes, je défend donc le non-établissement de modèles de relation.

Ce qui donne vie aux relations c’est d’être libre, d’être spontané, de s’exprimer sans peur des punitions, de s’organiser selon son désir de rencontrer et d’explorer avec l’autre et sûrement pas selon le devoir, les demandes et les déceptions que cela entraîne quand tu n’y accèdes pas.

Je préfère créer mes propres engagements avec les personnes autour de moi, et les libérer des normes qui dictent que certains types d’engagement sont obligatoires pour que l’amour soit réel, ou que des engagements comme élever des enfants ou emménager ensemble doivent forcément émaner d’un type de sentiment en particulier.

Letizia Doria

Mots-clefs :, , ,

Laisser un commentaire

Csecomit2019 |
Arpeinfos |
Futurearh |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Ressources Humaines
| Philo Condorcet 90
| Cruiseade