Famille, Mes coups de Cœur, Mes coups de gueules, Mon Identité, Politique, Société

Coronavirus Que me dis-tu ?

natural-4646384_960_720Je me rend compte que je suis une privilégiée, je passe le confinement seule dans une maison avec jardin en ville, dans un quartier privilégié alors que d’autres le passent entassés à plusieurs dans un appartement exigu, dans des quartiers et même des territoires entiers où la loi commune et la discipline collective s’appliquent mal, voir pas du tout.

Je perçois, paradoxalement, au moment ou les moyens de communication sont développés comme ils ne l’ont jamais été, qu’il est de plus en plus difficile de communiquer, que la fracture se creuse entre nos dirigeants, leurs sbires et la masse de la population et si on y ajoute les hésitations du gouvernement dues à sa dépendance envers la technocratie médicale et ses hobbys qui ont transformé la santé en business lucratif, et qui devant la catastrophe annoncée ont demandé à corps et à cris le confinement, la boucle est bouclée. Ce ne sont pas les étalages médiatiques de querelles de clocher nous prenant en témoins, nous pauvres ignares, entre un professeur mégalo et un hobby qui changera la donne, tout ça n’est qu’un nuage de fumée cachant l’essentiel, c’est-à-dire un profit ou une grandeur.

Je vois l’autoritarisme s’installer pour cacher les carences des gouvernements successifs, et l’incurie du gouvernement actuel, il est très facile de dire, « nous n’avons pas de masques ? Pas de tests ? Décrétons que nous n’en avons pas besoin et instaurons un confinement autoritaire » puis trafiquons les chiffres en sortant les centaines de décès en Ephad ainsi que ceux hors milieu hospitalier des statistiques pour alléger le bilan officiel.

Et l’Europe me direz vous, elle n’est qu’un marché, ses préoccupations sont mercantiles avant tout, donc elle fait le dos rond, laissant tous les pays fermer leurs frontières et chacun se « dépatouiller » avec ses problèmes, la chanson « Maastricht c’est fini » est devenu l’hymne Européen, la seule entre aide que je vois vient de Russie, de Chine ou de Cuba, celle Européenne se résume par des vols de matériel médical, le tout sous le regard bienveillant de l’OTAN qui s’installe en Europe, voyant venir la débâcle ainsi que la poigne ferme des USA, taxant bizarrement les pays qui nous aident…

Mais ce n’est pas le fonctionnement de cette « démocratie » qui m’inquiète, je savais par avance à quoi m’attendre, mais à la réaction d’une grande partie de ma génération, qui sans le dire franchement, se sent peu concernée par le sort de la population âgée, victime prioritaire de la maladie, il faut dire que le système social actuel fonctionne massivement à l’avantage des seniors, et qu’ils espèrent peut-être en bénéficier à l’avenir, puis il y a cette tendance à vouloir instaurer un couvre-feu national qui ne passe vraiment pas chez les plus jeunes.

En conclusion, et sachant que les politiques suivront, gentilles marionnettes et girouettes qu’ils sont, vu que les marchés et le capitalisme sont aux antipodes des besoins de la population, je me dis que notre qualité de vie dépend du niveau qualitatif des équipements collectifs plus que des revenus individuels, je demande en priorité un système de santé et un système d’éducation remis à niveau, puis donner à nos fonctions publique les moyens de faire leur travail dignement avec un salaire décent, et surtout, arrêter de tirer à boulets rouges sur nos administrations pour aller ensuite les applaudir quand le besoin s’en fait sentir.

Je ne suis pas nationaliste, mais sortir de l’Europe, tout au moins de l’OTAN me semble aussi la chose à faire, pour redonner à notre pays son aura d’antan.

Létizia Doria

Mots-clefs :, , , ,

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Cyrily |
Wikivacher |
Csecomit2019 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cindyarh
| Philo Condorcet 90
| Expérimentations autour du ...