16 janvier 2020 0 Commentaire

Vive la divorcée !

Début février une amie de longue date m’a invitée à l’enterrement de sa vie de femme mariée et le lendemain à la fête officielle célébrant son divorce et l’avènement de sa nouvelle vie, fini le stress de ses années de galère et bienvenue à sa nouvelle liberté.

Les réactions à ce non événement commencent déjà à fuser, nombre de détracteurs ridicules ne comprennent pas qu’on puisse fêter un échec, critiquant tout et son contraire, oubliant bien sur que c’est une fête de la résurrection, le début d’une nouvelle vie, un nouveau départ.

Elle à suivi le conseil de sa psychothérapeute, rassurez vous, ce n’est pas moi, le seul conseil que je distille c’est celui de ne pas se marier, elle lui à demandé de vraiment marquer le coup par ce qu’elle dit être un rite de passage qui lui serait bénéfique grâce à ses vertus cathartiques et  libératoires qui aideraient les divorcés à se dire : « C’est fini ».

De nos jours le divorce n’est plus un tabou, n’est plus « une honte », seuls les esprit étriqués baignant dans les eaux stagnantes de l’obscurantisme le pensent encore, il faut le voir comme la fin d’une relation qui à fait son temps en se disant que la vie continue.

Je comprend cette envie de relâcher la pression engendrée par la procédure et se défouler en faisant la fête, de se retrouver entourée de tous ses proches et de sa famille, et enveloppée d’amour pour son divorce, comme elle l’a été lors de son mariage.

Elle a décidé de réunir avec elle ceux et celles qu’elle aime, pour aller mieux, ne pas traverser cette délivrance en solo, et de faire une cérémonie de divorce quelle veut humoristique au cours de laquelle elle prononcera ses vœux de désengagement et ensuite déchiquettera sa robe de mariée aux cris de « vive la divorcée », la connaissant, je sais que rien ne sera laissé au hasard, ne seront invités que certains membres de sa famille et ses amies et amis, et même pas tous, uniquement ceux bienveillants, empathiques, motivé à faire la fête et qui ne se prennent pas au sérieux.

Letizia Doria

Mots-clefs :,

Laisser un commentaire

Csecomit2019 |
Arpeinfos |
Futurearh |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Ressources Humaines
| Philo Condorcet 90
| Cruiseade