Religions

Petite réflexion dans l’air tu temps.

Mes rapports à la religion sont clairs, je suis religiophobe ou antithéiste, cela inclue par extension les phobies à toutes les religions ou sectes, parce que j’ai choisi d’être MA priorité, j’ai choisi d’être heureuse parce que je n’ai aucune envie que mon monde intérieur se transforme en bataille entre mes propres désirs et les attentes des autres.

Je mérite comme tout le monde d’être écoutée, d’être prise en compte et d’être la protagoniste de ma vie, une vie dans laquelle il y a une toile de fond qui ne bougera jamais et qui a pour nom « amour propre » et pour but la considération de moi-même, bien loin de la soumission aux autres.

Pour moi la religion n’est pas une doctrine ou une institution, et n’a qu’un lien ténu avec la foi, elle survient des activités ordinaires de l’esprit humain lorsqu’il doit faire face à des inquiétudes vitales comme celles de la naissance, de la vieillesse, de la mort, des imprévus et de l’amour, elle n’est que superstitions.

J’aurais pu être « tolérante » si la religion n’était pas polluée par les comportements négatifs de certains de ses membres qui exercent une influence considérable sur celle-ci, de plus les problèmes religieux sortent de leur cadre pour affecter également le domaine public, de l’entreprise, des syndicats, en plus du domaine personnel et familial.

Certains agissements sont ceux de vrais voyous, ce sont des personnes qui démontrent une attitude agressive, qui ont recours à la provocation, à l’intimidation, à la menace, à la moquerie, à la critique, etc, en arrivent même parfois à basculer dans l’illégalité en rédigeant de faux rapports ou encore en ayant recours à la tromperie, au chantage et bien souvent aussi aux violences physiques.

Je veux m’entourer de gens qui m’apportent de la lumière, qui m’émeuvent et qui me considèrent, de gens qui en valent la peine, pas de gens m’amputent de mon identité.
Si je veux dire NON à la religion, je suis dans mon droit le plus strict, si je veux dire STOP à certains agissements religieux également, si je ne veux pas négocier les termes d’une relation tolérante car je voit qu’elle nuit à mes aspirations, aussi.

Je suis assertive et mon dialogue le prouve, et respecte les idées des autres, mais ce n’est pas pour autant que je dois être amie ou même tolérante avec ceux qui veulent m’imposer les leurs.

Letizia Doria

Mots-clefs :, , ,

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Cyrily |
Wikivacher |
Csecomit2019 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cindyarh
| Philo Condorcet 90
| Expérimentations autour du ...