27 juillet 2019 0 Commentaire

Le premier baiser

Logo-French-KissJe dois dire qu’entre le baiser de judas et celui des personnages de contes de fées pour réveiller des princesses en passant par celui des princesses pour transformer des crapauds en prince charmant, celui sur le front, ou sur la joue, il y a tout un monde de baisers.

Si tous les baisers ont un rôle intéressant, seul le « French Kiss », sur les lèvres et avec la langue, m’intéresse ici, il correspond davantage à un héritage social qu’à un acte naturel, parce qu’il n’est pas pratiqué partout dans le monde, mais devient vite naturel quand on y a goûté, parce qu’il produit une réaction physiologique au cours de laquelle s’englobent des milliers de messages qui provoquent des réactions d’euphorie ou d’excitation sexuelle.

Pour moi le baiser est avant tout un échange d’informations sensorielles incluant les sens du goût, de l’odorat et du toucher, et un mauvais premier baiser peut être suffisant pour en finir avec une relation prometteuse.

Je me souviens toujours de mon premier baiser, plein d’amour et de romantisme, et chaque fois que débute une relation, j’ai toujours besoin d’un soupçon de romantisme et de même de dévouement, ce qui me rend le premier baiser crucial, et selon les sensations ressenties, détermine le degré de compatibilité que j’ai avec ce·tte partenaire, s’il ou elle ne sait pas embrasser ou que je n’ai pas été impressionnée favorablement par ce baiser, si je n’ai pas cette preuve de passion, cette relation ne va même pas commencer.

Ce n’est pas tant qu’un « mauvais baiser » ait un défaut particulier, c’est seulement qu’il ne me plait pas, me donne un sentiment de manque, de vide et que c’est suffisant pour mettre un point final à la relation.

Le bon baiser par contre tait les mots, il ne se donne pas avec le corps, mais avec le cœur, derrière ce baiser, il y a une infinité d’explications qui, sans être dites, flottent déjà dans l’air comme autant de promesses, il devient la source d’énergie de même qu’un signe de confiance, de besoin de rapprochement, de contact et de désir, il me transporte dans un lieu plaisant où je ressent tout un tas de bonnes choses, c’est magique, c’est sensuel…

 Letizia Doria

(*) Le baiser

Mots-clefs :, ,

Laisser un commentaire

Csecomit2019 |
Arpeinfos |
Futurearh |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Ressources Humaines
| Philo Condorcet 90
| Cruiseade